Un monde pour les introvertis
... où votre discrétion devient une force
Comment moins se prendre la  tête 
et plus profiter de la vie cette année, 
même si vous êtes hyper
stressé de nature
Vous n’avez pas, trop souvent, l’impression de passer à côté de votre vie ?

De ne pas en profiter pleinement ?

De passer tellement de temps à vous poser des questions…

A anticiper ce que les autres vont bien pouvoir penser…

A peser le pour et le contre pendant des heures pour la moindre décision...

Que finalement, vous vous retrouvez comme paralysé ? 


Du coup ?

Vous passez complètement à côté de vos rêves.

De vos passions.

De vos projets.

Ou même de simples moments de bonheur du quotidien. 


Et à force, ça vous pèse.

Vous savez quoi ?

C’est normal pour les gens comme vous et moi…
Quand on est de nature plutôt introvertie, on a tendance à être beaucoup "dans notre tête". 

Par définition : nous sommes plus "tournés vers l'intérieur" que les autres plus extravertis que nous. 

Nous avons tendance à beaucoup réfléchir. 

A être plongé dans le monde des idées, l'abstraction... avant de "voir" ce qui nous entoure, écouter, profiter, et passer simplement à l'action. 


D'ailleurs, ce n'est pas sans avantages !

Nos décisions sont mûrement réfléchies, 

nous disons rarement des choses à légère, 

notre parole est rare mais profonde... 

... autant de qualités très appréciées par nombre d'amants, managers, amis, proches...


Mais le problème avec ça, c'est que ça peut aussi se retourner contre nous. 

Quand on passe des heures, des jours, parfois des semaines à hésiter pour une décision sans grande conséquence : c'est clairement une perte d'énergie et de temps. 

Et ces moments à hésiter sont autant de moments où nous ne profitons pas de l'instant présent. 

Où vous ne profitez pas de la vie. 


Même chose quand on passe beaucoup de temps à stresser pour nos relations, 

à ressasser des événements passés, 

à stresser d'une rencontre à venir, 

à s'en vouloir d'avoir dit un mot de travers ou de n'avoir pas su parler dans telle ou telle situation... 
Mais ça n'a pas à être une fatalité !
Ce que j'ai découvert ces derniers temps,

après 35 ans à bien me prendre la tête,

c'est qu'il est beaucoup plus facile que je ne le croyais de moins stresser,

et du plus profiter de l'instant présent...

... sans changer de grandes choses dans sa vie (pas besoin de changer de boulot, d'amis, de conjoint...)


Ce qu'il faut, c'est juste comprendre certaines choses,

et changer un peu sa manière de penser au quotidien.


Vous allez probablement m'objecter : "plus facile à dire qu'à faire !"

Et vous auriez bien raison. 

Mais j'ai appris pas mal d'outils cette année 2017 qui m'ont beaucoup aidé pour être plus serein et mieux profiter du quotidien, 

et que j'aimerais partager avec vous. 


Avant de vous en dire plus : encore quelques mots...
Il y a encore très peu de temps, j’étais comme vous… 

Et ça me pourrissait la vie !
J'étais hyper stressé, dans pleins de moments de ma vie. 


Je voyais un ami ?

Le lendemain je ressassais, me demandais si je n’avais pas trop parlé, 

ou si je m’étais assez intéressé à lui,

Ou si… etc etc.

L’imagination pour se prendre la tête sur ce genre de trucs est assez illimitée.


Pourtant, clairement, depuis que j'ai appris à respecter mon tempérament introverti ces dernières années, je suis beaucoup plus à l’aise dans mes relations.

Clairement, j’ai appris à être moi-même et ne pas stresser pendant les rencontres,

à être à l’écoute de mon énergie,

à dialoguer en toute simplicité, en respectant ma manière d’être calme et réfléchie. 


Dans mes relations, je me sens 100 fois mieux qu’il y a encore 4 – 5 ans.

(En grande partie grâce à tous les outils que j’ai appris pour mieux connaître et mieux respecter mon tempérament introverti, et que je partage avec vous sur mon blog et dans mes formations).  


Mais un truc revenait de temps en temps :

L’art de me prendre la tête après les rencontres,

En ressassant pendant des heures ce que j’aurais peut-être dû faire autrement

Bien-sûr, je savais pertinemment que ressasser ainsi est stérile,

Une perte d’énergie totale qui n’avance à rien du tout,

Si ce n’est à perdre son temps.

Mais de là à stopper cette petite musique, plus facile à dire qu’à faire.



Aussi, j'avais un mal fou à prendre des décisions. 

Même les décisions toutes simples du quotidien. 

J'étais capable de passer des heures sur de toutes petites décisions, 

et des semaines, des mois... sur des décisions plus importantes. 

Bien-sûr, je SAVAIS au fond de moi que j'y passais trop de temps. 

Qu'il y a un moment : il faut passer à l'action. 

Mais je n'y arrivais pas. 


Tout cela créait un grand stress en moi. 

Bien-sûr, je n'étais pas stressé en permanence, 

mais il y avait plein de moments où j'étais stressé, 

et regrettais de ne pas plus profiter de l'instant présent. 



Par exemple : le soir avec mes enfants. 

On est en train de lire, ou de jouer, ou de discuter autour de la table... 

... bref de passer un bon moment ensemble. 

Et moi, je n'arrivais pas à être vraiment "là". Avec eux. 

Je ne pouvais pas m'empêcher de penser à un truc pour le boulot, 

ou à un truc qui s'était passé la veille, 

leur besoin de parler, de raconter leur journée, me fatiguait, 

j'étais agacé, et encore plus énervé de ne pas arriver à simplement profiter d'eux. 



Une sorte de nervosité. 

Qui m'empêchait de passer à l'action, 

et m'empêchait de profiter pleinement de l'instant présent. 


J'avais vraiment l'impression de passer un peu à côté de ma vie. 

De voir mes enfants grandir et de ne pas vraiment en profiter. 

D'avoir un boulot "de rêve" (blogueur : j'écris beaucoup, je suis chez moi, je bosse quand je veux si je veux... que demande le peuple !)...

... mais de n'avoir pas vraiment le sentiment de vraiment en profiter. 


D'être toujours dans ma tête là où je ne devrais pas...

... au lieu de simplement être ici, à profiter de ce que la vie m'offre de plus simple au quotidien. 


L'hiver dernier, un truc n'allait pas dans ma vie. 

Avec ma femme : j'étais grognon. 

Je lui reprochais souvent des trucs. 

Elle m'énervait.  

J'avais envie qu'elle change. 


Avec mes enfants : j'étais souvent à fleur de peau. 

Je n'avais pas l'énergie pour être avec eux simplement, et profiter de leur présence. 


Avec mes amis : tolérance zéro. 



A un moment, je me suis dit que le problème était peut-être plus en moi qu'autre chose. 

J'ai commencé à réfléchir sur le sujet. 

J'ai lu quelques bouquins sur le sujet "plus profiter de la vie", "être plus ancré dans l'instant présent"... 


Et là, grosse révélation : 
Ce stress que j'avais en moi m'est apparu en pleine lumière.

Je me suis rendu compte que je me voilais la face par rapport à ce stress.

Que je vivais avec une grosse contradiction :

Je m'en voulais d'avoir ce stress,
mais ne faisais rien de bien concret pour essayer de changer ça.

Et je me suis rendu compte que si je voulais que ça change : j'avais tout intérêt à retrousser mes manches et voir sérieusement ce que je pouvais faire.

Réduire ce stress et plus profiter de la vie 
a été mon objectif continu en 2017.

Et en ce début d'année 2018, je peux dire avec du recul que les derniers mois ont été beaucoup plus sereins.

Je profite beaucoup mieux de mes enfants.

Ma relation avec ma femme a fait un bond de 1000 km vers plus de bonheur, d'ouverture, de gaieté, de simplicité, d'acceptation mutuelle, etc...

Je prends beaucoup plus rapidement des décisions simples.

Je fais beaucoup plus de choses qui m'apportent de petits plaisirs au quotidien (sport, musique, lectures, etc...).

Globalement, je sens que j'ai franchi un énorme cap dans ma vie.

Je ne vais pas vous mentir : tout n'est pas parfait.

Ma tendance à ressasser revient régulièrement à la charge.

Mais le gros changement : c'est que je SAIS maintenant comment le déjouer. Et rapidement le calmer pour passer à autre chose.


J'aimerais partager avec vous les choses qui m'ont aidé à franchir ce cap, 

pour vous aider à le franchir à votre tour. 

Si parmi toutes les choses que je vais partager avec vous,

il y en a 2 ou 3 qui font "déclic" chez vous, ce sera génial.

Et si vous vous reconnaissez dans une bonne partie de mon parcours,

dans une bonne partie des problèmes que j'ai décrit ci-dessus,

alors il y a de grandes chances pour que les conseils que je vais partager avec vous aient le même effet positif sur votre vie que sur la mienne. 
Imaginez si à votre tour vous pouviez…

- vous sentir relax dans les moments simples de votre vie, libre d'esprit, libre de regarder ce qu'il y a autour de vous, de sentir les odeurs, écouter les bruits des oiseaux... 

... sans que votre cerveau fasse sans cesse des interférences avec des choses qui n'ont rien à voir avec ce qui se passe là, maintenant


- être pleinement présent avec vos amis, et profiter avec bonheur de leur présence, sans vous prendre la tête avec ce que vous pourriez dire ou ce qu'ils pourraient penser de vous


- quand vous commencez à ressasser une rencontre passée, à vous en vouloir de n'avoir pas assez parlé ou d'avoir dit quelque chose de travers... 

... vous savez quoi dire à votre cerveau pour le calmer et que cet événement passé reste le plus rapidement possible là où il devrait être : dans le passé. 


- quand vous avez une décision à prendre : vous suivez simplement ce que votre cœur vous dit, votre intuition, et passez rapidement à l'action


- avec vos proches : vous profitez d'eux simplement. 
Quand vous êtes avec vos enfants ou votre conjoint : vous profitez pleinement de l'instant présent. Vous êtes là pour eux. Avec eux. Et ne vous évadez pas dans des lointaines pensées qui vous empêchent d'être pleinement là. 


- quand vous êtes seul-e, vous savez vous concentrer sur ce dont vous avez besoin. Faire les choses qui vous rendent heureux-se. 

- Vous passez à l'action en toute simplicité, en profitant pleinement de l'instant présent parce que ce que vous faites est ce que vous avez RÉELLEMENT envie de faire... et non quelque chose qu'il FAUDRAIT faire. 

- vous vous sentez beaucoup plus souvent gai-e, ouvert-e aux autres, aux expériences, vous avez le cœur léger. 

- beaucoup plus souvent, vous avez l'impression de vraiment "vivre". 



J'imagine que vous avez déjà ressenti ce genre de choses dans votre vie. 

Ce sont des sentiments que vous connaissez. 

La vie n'est jamais toute rose ou toute grise. 

Mais si vous êtes comme moi, ces moments de bonheur simple, où on profite simplement de la vie, sont trop rares... 

.... bouffés par ce cerveau qui sur-analyse, surchauffe, ressasse, hésite... 


Alors, si ces moments de bien-être pouvaient être beaucoup plus fréquents,

Si vous pouviez avec une plus grande facilité à passer à l'action sans vous prendre la tête,

Et si vous pouviez profiter plus souvent des moments simples de la vie... 

... ne serait-ce pas top ? 

Ne vous sentiriez-vous pas beaucoup plus heureux ? 


La réponse est OUI, forcément.

On est d'accord. ;-)

Mais vous allez me dire : "C'est bien beau, mais je fais comment concrètement, moi qui ne cesse de penser, ressasser... j'ai beau dire à mon cerveau : "arrête, profite un peu !"... ça ne marche pas comme ça !"


Le truc, c'est de travailler sur 2 grands axes tous simples. 

Le premier axe : c'est de bien COMPRENDRE votre stress. 

Pourquoi il naît. 

Où il est. 

Pourquoi il est plus présent dans certaines situations, avec certaines personnes, qu'avec d'autres. 

Quel est son parcours dans votre corps et dans votre esprit. 

QUI est ce stress ? 

En le comprenant mieux, vous allez pouvoir mieux le maîtriser. 

Vous allez pouvoir mieux le canaliser. 


Si vous savez POURQUOI vous mettez des heures à vous décider alors qu'il n'y a aucune conséquences grave possible pour la décision que vous hésitez à prendre, 

Si vous savez POURQUOI vous ressassez beaucoup à la suite de certaines rencontres, de certains événements... 

Si vous savez POURQUOI vous n'arrêtez pas de repenser à un truc et que ça vous empêche de vous endormir... 

Si vous savez POURQUOI vous n'arrivez pas à être pleinement dans l'instant présent, à profiter de vos proches, à cause de ces pensées négatives qui vous assaillent... 


... alors vous allez pouvoir beaucoup plus facilement éliminer ces causes de votre blocage. 


Le 2e axe : c'est de faire rentrer dans votre vie des choses qui vous empêchent de penser. 

Car il est là le gros problème : on pense en permanence. 

Il y a des trucs classiques comme la méditation, ou le sport. 

Mais tellement de personnes m'ont avoué ne pas avoir la discipline. 

Le truc, c'est que si on se dit juste "je vais pratiquer la méditation pour canaliser mon cerveau et m'ancrer dans l'instant présent"

ou "je vais faire plus de sport parce que je sais que ça me fait du bien et m'aide à moins me prendre la tête sur des sujets futiles"


... souvent ça ne marche pas longtemps. 

Difficile à tenir. 

Parce qu'on se l'impose. 

Au fond de soi, ce n'est pas vraiment un plaisir. Ou pas toujours. 

Du coup c'est intenable. 



(d'ailleurs, c'est souvent le problème : 

comme on voit un peu partout des conseils pour faire de la méditation ou du sport, 

on se met à faire cette activité, 

mais comme on oublie de travailler sur le fonds du problème - le POURQUOI du stress - ça ne marche pas vraiment. 

C'est pourquoi il est CRUCIAL de travailler sur ces 2 axes



Ca a été longtemps mon cas. 

Je n'arrivais pas à me remettre au sport. 

A lire. 

Ou à faire des choses que j'aime. 

Trop ancré dans la "performance", les responsabilités, le stress du quotidien. 


Mais l'an passé j'ai trouvé LE truc qui permet de passer à l'action sans prise de tête. 

Résultat : je fais du sport 2 à 3 fois par semaine, je lis des choses qui me plaisent quasiment tous les jours, 

je sors plus souvent, 

je suis plus actif... 

... tout ça de manière beaucoup plus naturelle, 

sans me forcer à aucun moment, 

simplement en suivant mon intuition du moment, 


alors que ça faisait une bonne dizaine d'années que je n'y arrivais plus. 


Ma grande découverte de 2017 ? 

C'est que tout cela est beaucoup plus simple que je ne l'imaginais. 


C'est beaucoup plus simple que vous ne le pensez...
Vous allez me dire : quand on a un cerveau introverti, qui par nature pense beaucoup...

... difficile d'aller contre sa nature ! 


Le truc, justement, c'est que le but n'est pas d'aller contre sa nature. 

Vous n'allez pas changer votre cerveau. 

Il va continuer de penser. 

Beaucoup. 

Comme il a l'habitude de le faire depuis toujours. 


Le problème, c'est que souvent le disque est rayé. 

Il pense. 

Et repense. 

Bloqué sur la même pensée... 

... souvent une pensée négative. 


Ce que vous allez apprendre à faire : lui dire des choses simples, pour qu'il passe à la chanson suivante. 

Qu'il passe à l'action. 



Au lieu de ressasser sans cesse les mêmes problèmes, 

il va intégrer ce qu'il s'est passé, et ne plus y penser, ou utiliser cette information passée pour planifier comment améliorer le futur, 

et pouvoir se concentrer rapidement à nouveau sur le présent. 



Par exemple : vous ressassez pendant des heures une rencontre qui s'est mal passée. 

Vous apprenez à rapidement comprendre POURQUOI ça vous stress. Pourquoi vous ressassez. 

Vous acceptez rapidement que ce qui est passé est passé. 

Et décidez de ce que vous pouvez faire pour vivre ça plus sereinement, la prochaine fois que ça arrive. 


C'est un mécanisme à apprendre, 

que je vais vous apprendre à utiliser, 

et qui est beaucoup plus simple que je ne le pensais. 


Autre exemple : vous passez des jours à prendre une décision. Vous n'arrivez pas à vous endormir le soir parce que vous y pensez sans cesse. 

Ici encore : vous prenez un moment pour réfléchir aux causes du disque rayé. Réfléchissez aux conséquences de votre décision. Réfléchissez au temps et à l'énergie que vous êtes en train de perdre à cause de cette décision... Puis passez à l'action. 

Je vais vous aider à faire ça. Pas de panique. 



Autre exemple : vous avez du mal à faire des choses pour vous au quotidien. 

Ce que vous faites d'habitude : c'est vous donner des objectifs. Par exemple : aller courir 2 fois par semaine. 
Lire au moins 30 minutes le soir. 

Passer au moins 1h avec vos enfants. 

Etc. 

Ces objectifs ne marchent pas. 

Parce qu'il manque un élément essentiel : l'envie du moment. 

Le cœur. 


Remettez votre intuition, votre coeur, au centre de votre quotidien, et tout cela va couler beaucoup plus facilement de source. 

On va voir ensemble comment faire ça facilement, pour que ça vienne naturellement, sans vous donner encore une fois des objectifs intenables. 
D'ailleurs, certains changements peuvent venir TRÈS rapidement. 
Dès cette semaine, vous pourriez avoir rajouté 1 chose qui vous apporte du plaisir chaque jour, et vous ancre dans le présent. 

Une chose que vous avez plaisir à faire, et que vous n'allez pas abandonner au bout de quelques jours parce que le cœur n'y est pas vraiment. 

La difficulté est de trouver justement cette chose, 

de trouver le bon moment pour la faire, 

et de trouver un rythme dans lequel vous vous sentez bien. 

Qui vous est totalement naturel. 

Et non pas "parce qu'il faudrait faire plus de sport". 


Rien que ça, ça peut enclencher la machine d'un mieux-être... très rapidement. 
Un truc très important, c'est de DÉCIDER de changer. 

Si vous avez l'impression que depuis toujours vous vous prenez trop la tête sur tout plein de choses, et avez du mal à profiter simplement de la vie... 

... il y a un moment où si on veut changer ça, 

il faut changer quelque chose dans ce qu'on fait depuis toujours. 

Quand on tente quelque chose de nouveau,

il n'est jamais garanti que ça marche.
Mais quand on ne tente rien de nouveau,

il est à peu près garanti que rien ne change. 

Si vous avez marre de perdre beaucoup de temps et d'énergie à ressasser, hésiter, stresser... 

... et si vous voulez enfin profiter plus simplement de la vie et des petits bonheurs qu'elle offre au quotidien, 
voici ce que je vous propose : 

J'ai enregistré une nouvelle formation intitulée : 

"Comment moins se prendre la tête et plus profiter de la vie quand est introverti"


Ce qu'on va faire ensemble vous et moi ? 

On va avoir une petite discussion.
 
Pendant environ 1h30, je vais vous présenter les nombreuses choses qui m'ont aidées à franchir ce cap en 2017 et plus profiter de l'instant présent. 

Je vais vous proposer des exercices d'introspection, 

je vais vous poser des questions pour vous aider à avancer, 

et à avoir les mêmes déclics que ceux que j'ai eu. 


Je vais vous donner des outils pour avoir cette petite discussion avec votre cerveau, et l'empêcher de rester coincé sur la partie rayée du disque. 

Et je vais vous aider à passer à l'action pour faire beaucoup plus de choses au quotidien qui vous apportent plaisir, ancrage dans le présent, et l'impression de vraiment "vivre"... sans forcément y passer beaucoup de temps chaque jour. 

C'est surtout une question de motivation, 
de simplement "y penser",

de trouver la manière qui fait qu'on y prend vraiment plaisir 

(et que ce n'est pas à chaque fois une "plaie" de s'y mettre)



Mon objectif pour vous ?

C’est que dès la semaine prochaine : 

- vous vous sentiez plus "relax", l'impression de "souffler" enfin

- vous ayez déjà plein d'idées de ce que vous pourriez faire comme activités simples pour être plus heureux-se au quotidien, et soyez au moins passé-e à l'action pour l'une d'entre elles -

(je vous en présente quelques une toutes simples qui peuvent vous changer la vie et rendre votre quotidien bien plus enthousiasmant, sans avoir à faire mille activités pour le remplir - des trucs d’introvertis bien-sûr ;-))

- vous ayez eu déjà une expérience d'un moment où vous vous êtes senti pleinement ancré dans le présent, avec l'impression agréable de vraiment profiter de la vie dans ce moment là

- vous ayez compris (et si possible mis en pratique déjà une fois) le mécanisme pour arrêter de ressasser à l'infini, appris la petite histoire à vous raconter, et VU l'effet incroyable que ça peut avoir pour vous calmer, vous sentir rapidement mieux, et vous concentrer plus sur le présent et le futur. 

- vous ayez pris une petite décision rapidement, beaucoup plus rapidement que vous ne le faites normalement, en appliquant le principe simple que je vais vous présenter dans cette formation

- vous ressentiez une nouvelle énergie avec vos proches : une nouvelle envie de donner votre amour et de profiter pleinement d'eux. 

- vous ressentiez également une nouvelle énergie avec les autres (amis, collègues) : plus ancré dans le présent, moins stressé de ce qui pourrait se passer, plus "ouvert-e", plus de plaisir dans ces moments. 

- vous ayez déjà dans certains moments le réflexe de passer plus à l'action en toute simplicité, et moins hésiter 

Puis, petit à petit, sans même vous en rendre  compte….
- vous allez ressentir une plus grande énergie au quotidien 
(clairement, un des grands changements que j'ai vus dans ma vie et qui m'a été confirmé par d'autres personnes ayant vécu la même chose : quand on commence à moins se prendre la tête, on est moins fatigué, on a moins besoin de dormir, on se sent plus en forme, plus dynamique).

- prendre des décision devienne de plus en plus facile et rapide pour vous 
(et quand cela vous arrivera de vous prendre la tête de nouveau : vous saurez comment déjouer votre cerveau pour qu'il ne reste pas sur l'endroit rayé du disque, et passe à la suite)

- vous sortiez de plus en plus rapidement des moments où vous ressassez des moments passés, en appliquant les outils que je vais vous expliquer

- vous ayez de plus en plus d'activités qui vous apportent un réel plaisir au quotidien, donnent un sens à votre vie

- vous ayez découvert ce que vous faites aujourd’hui tous les jours et qui vous empêche d’être pleinement heureux, vous stresse : et comment arrêter cette dépendance pour retrouver votre liberté... la liberté d’être heureux.

- vous allez remettre vos passions, vos rêves, les projets qui vous tiennent à cœur... plus au centre de votre vie

- vous allez trouver un nouveau rythme quotidien dans lequel vous vous sentez bien, dans lequel vous vous sentez serein, à l’aise, sans que votre travail en pâtisse

- vous allez vous sentir plus léger, vous allez agir plus intuitivement, vous allez plus suivre votre cœur, vous allez plus profiter de chaque instant... 

... et quand votre cerveau se remettra, parfois, à ressasser ou à perdre trop d'énergie et de temps dans des réflexions infinies qui vous bouffent la vie :

vous allez savoir quoi lui dire, pour passer à la page suivante et vous ancrer à nouveau dans le présent. 


Rien de compliqué dans tout ça, comme vous allez le voir dans cette formation. 

Juste de petites choses simples, à mettre en pratique, petit à petit, dans votre quotidien. 

Des choses qui ont fait une différence énorme pour moi depuis que je les appliquées dans ma vie. 

Et que je vais vous aider à mettre en pratique tout en douceur. 


On voit ça ensemble tout de suite. 



Vous pouvez télécharger cette formation tout de suite pour 197€. 

 
***  
Et en BONUS :
Rejoignez ma communauté privée d'introvertis !

... le groupe Facebook privé réservé aux participants de mes formations 

(partages d'expériences, entraide, questions en lien avec les formations, échanges informels... une communauté sympathique et bienveillante)

Vous obtenez votre accès juste après votre inscription à la formation

***
Temps restant pour profiter de l'offre : 
countdown
00Hours00Minutes00Seconds